Guillaume, accompagné (27 ans) - MeHandYou

Forme un binôme et relève
tous les défis de la vie !

La communauté de talents pour redevenir
acteur de ta vie !

S’inspirer entre personnes
hors cadre.

Search Form – Basic






Entre  et 





Quels moyens de communication préfères tu utiliser ?













































Search Form – Advanced






Entre  et 





Quels moyens de communication préfères tu utiliser ?




Avec quelle rapidité je peux répondre a un message ou une demande d'un autre membre




Clear













































Search Form – Basic






Entre  et 





Quels moyens de communication préfères tu utiliser ?













































Guillaume, accompagné (27 ans)

v
Mon accompagnante, m’a permis de mieux prendre conscience de mes qualités, mieux comprendre mon passé, j’ai mûri, et pris plus d’initiative dans mon travail.

«

Il me tarde de tous vous rencontrer !

»

Salutations à toutes et à tous !

Je me présente : Guillaume, né en juillet 1994, et 27 ans à l’heure où j’écris mon roman ! Quoique « roman » n’est pas le terme politiquement correct. Disons plutôt cette présentation dans laquelle je vais tenter de vous expliquer mon parcours.

Il faut tout de suite préciser que je n’ai aucun handicap physique. Il est vrai qu’à l’école primaire (Je crois au CP), j’ai eu une ostéochondrite à la hanche (Je vous laisse regarder dans le dictionnaire pour la définition médicale), et j’avais eu un appareil aux jambes. Mais j’étais petit et je n’ai pas de souvenirs assez précis pour parler d’un handicap physique (Devoir porter un appareil qui maintient les jambes écartées semblait m’inquiéter concernant le regarde des autres).
Par contre, il y a quelques années, j’avais fait une dépression nerveuse. Une maladie qui se soigne, et qui, malheureusement, fait peur à un grand nombre de personnes. Et les conséquences sont proches que celles d’un handicap physique : l’isolement…

Par ailleurs, du côté professionnel, j’avais fait un apprentissage en boulangerie, de 2010 à 2012. À cause de la dépression (La motivation n’était pas au rendez-vous), j’avais échoué aux examens. S’en est suivit 2 ans de chômage (Quelque part, une reconstruction psychique s’est faite avec le temps). Et puis, un beau jour, j’ai laissé ma dépression derrière moi, et j’ai voulu avancer. Un déclic ? Sûrement…
En 2014, j’ai intégré un centre de formation : l’École de la Deuxième Chance (E2C), à Orléans. J’ai fait une remise à niveau des matières générales, des stages en entreprises. Et en 2015, l’E2C m’a orienté vers la Croix-Rouge Française, pour effectuer une mission en service civique. J’avais pour mission la conduite d’un camion de 3,5T (PTAC), pour transporter des denrées alimentaires, et la distribution auprès des bénéficiaires. Se sentir utile, tel était ma motivation !
Après ce service civique, j’ai repris une formation en boulangerie. J’ai obtenu mon CAP boulanger en 2016, et j’ai travaillé pendant un peu plus d’un an dans ce domaine. En parallèle du travail en boulanger, je continuais mes actions à la Croix-Rouge, mais en tant que bénévole. J’ai fait aussi du bénévolat aux Restos du Cœur.

À la fin de mon contrat en boulangerie, j’ai eu l’opportunité de partir en Mauritanie (En 2018) (Comme bénévole), avec une association « Les enfants du désert ». Cette mission a duré 3 semaines. L’association aide les enfants en malnutrition. Un peu de nourriture, mais aussi proposer des activités et apprendre aux enfants à lire, à écrire, à compter, etc.

Au retour de cette mission, il fallait retrouver du travail. J’ai laissé la boulangerie, et j’ai passé un diplôme pour faire du transport en commun sur route. Autrement dit, conduire des autocars. Depuis juin 2019, je conduis des autocars. En pendant la crise sanitaire, j’ai également passé les formations pour faire du transport de marchandises. Le porteur, le camion-remorque, la semi-remorque, l’autocar avec ou sans remorque… je suis autorisé à conduire tous les types de véhicules lourds (Véhicule lourd : Dont le PTAC (Poids Total Avec Charges) dépasse 3,5T).

Je crois que cette présentation est déjà bien détaillée, et qu’elle peut prendre fin ici (Ce n’est pas la peine de cliquer ici, il ne s’agit pas d’un raccourci).

Les coachs, acompagnants et accompagnés

MEHANDYOU

Jeannou, accompagnée (24 ans)
Jeannou, accompagnée (24 ans)

Mon accompagnante, m’a permis de mieux prendre conscience de mes qualités, mieux comprendre mon passé, j’ai mûri, et pris plus d’initiative dans mon travail.

lire plus
Virgile, accompagnant (33 ans)
Virgile, accompagnant (33 ans)

Je pense que c’est aussi le point central de ce groupe, cette curiosité envers l’autre celle qui fait que je ne suis pas resté bloqué sur mon premier sentiment et qui m’inspire pour avancer.

lire plus
Guillaume, accompagné (24 ans)
Guillaume, accompagné (24 ans)

Mon accompagnante, m’a permis de mieux prendre conscience de mes qualités, mieux comprendre mon passé, j’ai mûri, et pris plus d’initiative dans mon travail.

lire plus